Press Release: Cumming & Poilievre Offer Fix to Fast-Track Small Business Wage Subsidy

MPs Cumming and Poilievre Offer Fix to Fast-Track Small Business Wage Subsidy 

(French follows)

 

Cumming & Poilievre Offer Fix to Fast-Track Small Business Wage Subsidy 

 
April 13, 2020
FOR IMMEDIATE RELEASE
 
OTTAWA – Conservative Shadow Minister for Small Business and Export Promotion, James Cumming, and Conservative Shadow Minister for Finance, Pierre Poilievre, today announced a practical solution to fast-track rescue aid to small businesses.
 
The government’s wage subsidy program became law Saturday and the Canada Revenue Agency will only deposit the cash in small business bank accounts in four weeks, well after many will go bankrupt. This means that many businesses will only get their March wage subsidy in May. The United States already paid out 220,000 small business loans and wages subsidies weeks ago. 
 
With a simple fix, small businesses could get the wage money next week. Here’s how: 
 
Let small businesses get their wage subsidy from banks and credit unions next week. Lift the $40,000 limit on the government-backed interest-free Canada Emergency Business Account that banks and credit unions are now delivering, so businesses can borrow the wage subsidy now and pay it back once the Canada Revenue Agency finally deposits it in their accounts in four weeks. 
 
For example: Joe’s business is out of cash because to the COVID-19 shut down. He has work for employees but no cash for wages. The $40,000 Emergency Business Account is only enough to pay his mortgage and suppliers, so there is nothing left for workers. He cannot wait another four weeks.
 
Solution: the government allows his credit union to front him wage money now to keep his employees working. Joe pays back the credit union when CRA deposits his wage subsidy in four weeks. 
 
Businessman and MP James Cumming, who developed the idea said: “It has been almost a month since the Canadian economy shut down, and businesses have not received a single penny in rescue assistance. Only last week, they were able to begin applying for the small business emergency bank account. Small business owners cannot wait an additional four-weeks for wage subsidy cheques to arrive. Our Conservative proposal gets wages flowing now.”
 
Poilievre agreed: “There is no more time. Workers need wages and entrepreneurs need cash now. Conservatives have a simple, practical plan to get it to them. Our message to Minister Morneau: ‘do it now.’”
 

-30-

 

***

 

Cumming et Poilievre proposent une solution pour accélérer le versement de la subvention salariale aux petites entreprises

 
13 avril 2020
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
 
OTTAWA – Le ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Petites entreprises et de la Promotion des exportations, James Cumming, et le ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Finances, Pierre Poilievre, ont annoncé aujourd’hui une solution pratique pour accélérer l’aide d’urgence aux petites entreprises.
 
La subvention salariale du gouvernement est entrée en vigueur samedi, et l’Agence du revenu du Canada va déposer les fonds dans les comptes des petites entreprises dans quatre semaines seulement, bien après que nombre d’entre elles auront fait faillite. Ça veut dire que de nombreuses petites entreprises toucheront leur subvention de mars en mai seulement. Les États-Unis ont déjà accordé 220 000 prêts et subventions salariales aux petites entreprises il y a des semaines. 
 
Avec une simple modification, les petites entreprises pourraient recevoir l’argent la semaine prochaine. Voici comment :
 
Permettre aux petites entreprises d’obtenir leur subvention auprès des banques et des caisses populaires la semaine prochaine. Lever la limite de 40 000 $ du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes soutenu par le gouvernement actuellement offert par les banques et les caisses populaires pour que les entreprises puissent emprunter la subvention salariale maintenant et la rembourser quand l’Agence du revenu du Canada la déposera enfin dans leur compte dans quatre semaines. 
 
Par exemple, l’entreprise de Jean est à court d’argent parce qu’elle a dû fermer à cause de la COVID-19. Jean a du travail pour ses employés, mais pas d’argent pour leurs salaires. Le Compte d’urgence pour les entreprises de 40 000 $ suffit seulement à payer son hypothèque et ses fournisseurs, et il ne reste rien pour les travailleurs. Il ne peut pas attendre quatre semaines de plus.
 
Solution : le gouvernement permet à sa caisse populaire de lui verser de l’argent maintenant pour que ses employés puissent continuer à travailler. Jean rembourse la caisse populaire quand l’ARC dépose la subvention salariale dans quatre semaines. 
 
L’homme d’affaires et député James Cumming, qui a eu cette idée, a dit : « Il y a près d’un mois que l’économie canadienne est au ralenti, et les entreprises n’ont toujours pas reçu un sou d’aide. C’est seulement la semaine dernière qu’elles ont pu faire une demande au titre du Compte d’urgence. Les propriétaires de petites entreprises ne peuvent pas attendre quatre semaines additionnelles pour les chèques de la subvention salariale. Notre proposition conservatrice permettra de verser les salaires maintenant. »
 
M. Poilievre a renchéri : « Il n’y a plus de temps à perdre. Les travailleurs doivent être payés et les entrepreneurs ont besoin d’argent maintenant. Les conservateurs ont un plan simple et pratique pour le faire. Nous disons au ministre Morneau ‘agissez maintenant’. »
 

-30-