Press Release on CECRA enhancements

The Liberals' Commercial Rent Relief program isn't working. See below some enhancements I propose to improve it and effectively help small business owners.

 

Trudeau Liberals have let down small businesses who need help: Cumming

 

May 14, 2020

FOR IMMEDIATE RELEASE

 

Edmonton, AB – James Cumming, Conservative Shadow Minister for Small Business and Export Promotion, today issued the following statement calling on the Trudeau government to fix the Canada Emergency Commercial Rent Assistance (CECRA) program so that small business owners can access the support they need:

 

“Canada’s Conservatives are committed to helping Canadians get through these tough times.  Every day we hear from small business owners who are being let down by the Trudeau government and are falling through the cracks.

 

“While we recognize the need to get help out the door quickly, the Liberals have created unnecessarily rigid programs that are leaving hundreds of thousands of people without help. The CECRA program contains nonsensical provisions that favour commercial landlords over tenants, and landlords with mortgaged properties over those who have paid off their mortgages. This means small business owners cannot apply directly for rental relief, and many landlords don’t qualify.

 

“In order to get rental relief, businesses also need to have lost 70% of their revenue.  This all or nothing threshold means that many businesses that have stayed open despite significant revenue loss will have to close entirely in order to get help. In addition, businesses who experience a gradual increase in revenue as provinces ease health restrictions will lose the entire benefit.

 

“To fix these gaps and ensure that small businesses get the rental relief they desperately need, Conservatives are calling on the government to:

 

  • Make the CECRA program more flexible and allow landlords to negotiate the unsubsidized half of the rent with their tenants.  The agreement would then be submitted to CMHC as part of their application for rental relief.
  • Expand the CECRA program to include landlords without mortgaged properties.
  • Include a sliding scale for businesses with less than 70% revenue loss, so that those experiencing significant revenue decline get some relief.

 

“While the Liberals are letting small business owners down, Conservatives will continue to propose simple, common-sense solutions to help Canadians. Our economic recovery depends on small businesses and workers being allowed to get ahead. Empty Liberal promises and repeated failures cannot be allowed to hold Canadians back.”

 

-30-

 

 

 

 

Les libéraux de Trudeau laissent tomber les petites entreprises dans le besoin : Cumming

 

14 mai 2020

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

Edmonton (Alberta) – Aujourd’hui, James Cumming, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, a émis la présente déclaration, demandant au gouvernement Trudeau de combler les lacunes du programme d’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC) afin que les petites entreprises puissent bénéficier du soutien dont elles ont besoin :

 

« Les conservateurs du Canada ont pour priorité d’aider les Canadiens à traverser cette période difficile. Chaque jour, nous entendons parler de propriétaires de petites entreprises qui sont déçus par le gouvernement Trudeau et qui passent entre les mailles du filet.

 

« Tandis que nous reconnaissons la nécessité d’offrir un soutien rapide, les libéraux ont créé des programmes inutilement rigides qui laissent des centaines de milliers de personnes dans le besoin. Le programme de l’AUCLC contient des dispositions absurdes qui favorisent les propriétaires commerciaux par rapport aux locataires et favorisent les propriétaires ayant des hypothèques par rapport aux propriétaires qui ont remboursé la leur. Cela signifie que les propriétaires de petites entreprises ne peuvent pas demander directement une aide au loyer, et que de nombreux propriétaires ne sont pas admissibles.

 

« Pour bénéficier de l’aide au loyer, les entreprises doivent également avoir perdu 70 % de leurs revenus. Ce seuil de “tout ou rien” signifie que de nombreuses entreprises qui sont restées ouvertes malgré une perte de revenus importante devront fermer complètement pour obtenir de l’aide. En outre, les entreprises qui connaissent une augmentation progressive de leurs revenus, à mesure que les provinces assouplissent leurs restrictions en matière de santé, perdront la totalité de leur prestation.

 

« Pour combler ces lacunes et faire en sorte que les petites entreprises aient accès à l’aide au loyer dont elles ont désespérément besoin, les conservateurs demandent au gouvernement de :

  • Rendre le programme de l’AUCLC plus flexible et permettre aux propriétaires de négocier la moitié du loyer mensuel non subventionné avec leurs locataires. L’accord sera ensuite soumis à la SCHL dans le cadre de leur demande d’aide au loyer.
  • Élargir l’AUCLC pour inclure les propriétaires sans immeubles commerciaux hypothéqués.
  • Inclure une échelle mobile de subvention au loyer pour ceux qui ont moins de 70 % de perte de revenus afin que les entreprises qui connaissent une baisse importante de leurs revenus aient accès à un certain soutien.

 

« Tandis que les libéraux laissent tomber les propriétaires de petites entreprises, les conservateurs vont continuer de proposer des solutions simples et sensées pour aider les Canadiens. Notre reprise économique dépend de la possibilité pour les petites entreprises et les travailleurs d’améliorer leur quotidien. Les promesses creuses et les échecs des libéraux ne doivent en aucun cas entraver les Canadiens. »

 

-30-